Naissance en 1859 de Joséphin Péladan, cofondateur de l'ordre kabbalistique de la Rose Croix et organisateur des salons artistiques de la rose croix, imprégnés des expressions spirituelles présentes dans l'art à cette époque. Son oeuvre littéraire conséquente comprend notamment un livre intitulé "l'androgyne". Une androgynie parfois exprimée dans son comportement vestimentaire et qui lui valut notamment d'être qualifié en ces termes :

« Il était parfumé des sept parfums correspondant aux sept planètes, mais où dominait impérieusement l'eucalyptus. Un large col de dentelles sans cravate entourait son cou, mais s'échancrait assez pour recevoir un gros bouquet de violettes; ses gants de peau grise avaient des baguettes mauves à rehauts d'or. »[2]