Gay Spirit


27 mai 2012

Ecologie : Rachel Carson

Naissance en 1907 de Rachel Carson. Cette biologiste est célèbre pour son œuvre « un printemps silencieux », un livre dans lequel elle dénonce le danger de l’utilisation des pesticides, et ce, dès 1962. Cet écrit est considéré comme l’élément déclencheur d’une prise de conscience de la toxicité de nombreux produits humains pour l’environnement, d’où son importance dans la naissance de divers mouvements écologistes. On connaît également Rachel Carson pour sa relation passionnée avec Dorothy Freeman, bien que l’homosexualité de cette liaison soit toujours aujourd’hui sujet à caution. Rachel Carson est décédée d’un cancer le 14 avril 1964. Son œuvre est considérée comme majeure dans la prise de conscience écologiste.

Posté par Fred Lefaune à 07:25 - Permalien [#]
26 mai 2012

Missy

Naissance en 1863 de Mathilde de Morny. Figure mythique de la Belle Epoque. Missy, comme on la surnommait, fut entre autres une bien-aimée de Colette. Sa réputation sulfureuse venait surtout de son attitude virile. Elle s’affichait en costume et fumait le cigare à une époque où cela était particulièrement mal vu pour une femme. Parfois nommée « Oncle Max », elle subira une hysterectomie et une ablation des seins. Mathilde de Morny s’est suicidée en 1944. Elle aurait entretenu de nombreuses femmes, dont Colette, qui rédigea chez elle « les vrilles de la vigne ».

Posté par Fred Lefaune à 07:25 - Permalien [#]
18 mai 2012

Musique : Charles Trénet

Naissance en 1913 de Charles Trenet à Narbonne. Le fou chantant, décédé le 19 février 2001, n’a jamais, à ma connaissance, opéré de réel coming-out. En 1963, il sera emprisonné pour avoir eu des rapports intimes avec deux allemands de 20 ans (la majorité était alors de 21 ans). Il resta 28 jours en prison, puis un non-lieu fut prononcé en appel. Cette affaire entacha la réputation du chanteur. Encore aujourd’hui, les avis divergent quant à sa supposée homosexualité. A quelqu’un qui lui disait que l’on voyait beaucoup de bicyclettes d’hommes contre le mur de sa villa, il aurait répondu qu’il ne pouvait tout de même pas offrir à tous une mobylette.

Posté par Fred Lefaune à 07:25 - - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2012

17 mai : IDAHO

A moins de vivre sur Pluton, vous savez vraisemblablment que le 17 mai est la journée internationale contre l'homophobie. Une journée à laquelle la Région Wallonie et la Communauté Française (oui, je ne suis pas ncore habitué à dire Fédération Wallonie-Bruxelles mais j'y travaille) adhèrent depuis 2005 si je ne m'abuse. Pour l'occasion, nous avons reçu des pins sur mon lieu de travail. Pin's que je n'ai donc pas hésité à épingler sur mon T shirt pendant que je bossais avec les ados en séjour chez nous. Merci au passage à Arc en Ciel Wallonie.

J'ai également découvert ce site où plusieurs dessinateurs présentent une illustration ou un strip à cette occasion : : www.projet17mai.com

Enjoy !

Posté par Fred Lefaune à 09:09 - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2012

Magnus Hirschfeld

Naissance en 1868 de Magnus Hirschfeld. Il milita, en tant que neurologue, contre les discriminations dont les homosexuels faisaient déjà l’objet au XIXème siècle. Bien qu’il n’osa jamais révéler son homosexualité, il est un des fondateurs du comité scientifique humanitaire, un mouvement pionnier dans la lutte pour l’égalité des droits. Pour Hirschfeld, l’homosexualité était innée. Il prétendait que les homosexuels, transgenres et transexuels appartenaient à un stade intermédiaire entre deux extrêmes hétérosexuels, homme et femme. Il lutta pour l’abrogation du paragraphe 175 en Allemagne en lui opposant des arguments scientifiques. Il décéda à Nice, en 1935, le jour de son anniversaire.

Posté par Fred Lefaune à 07:25 - - Permalien [#]
13 mai 2012

Belgian Pride

Hier, 50 000 personnes ont défilé à la gay pride de Bruxelles,

Hier, 50 000 personnes se sont assises dans les rues pour 3 minutes de silence en hommage à Ihsane Jarfi, battu à mort, assassiné à Liège, victime d'un meurtre homophobe.

Hier, 50 000 personnes ont poussé un grand cri contre l'homophobie après ces minutes de silence.

Hier, le premier ministre belge, Elio di Rupo,ouvertement gay, a défilé à la gay pride, sans garde du corps, paraît-il, pour juste affirmer qu'il est des nôtres et lancer lui aussi ce cri contre l'homophobie.

Hier, 50 000 personnes ont distribué des bisous à la ronde pour montrer à tout le monde que la seule chose qui compte ici-bas, c'est l'amour. Le reste n'a aucune importance.

Bisous du faune.

Posté par Fred Lefaune à 10:50 - Permalien [#]

Littérature : Armistead Maupin

Naissance en 1944 d’Armistead Maupin, auteur de la série culte « les chroniques de San Francisco » dont le dernier tome paru (le huitième) se nomme « Mary Ann en automne ». Je me souviens que quand je vis le titre du tome précédent « Michael Tolliver est vivant », j’en eus les larmes aux yeux comme s’il s’était agi d’un vieil ami disparu que l’on aurait cru mort. N’oublions pas non plus « une voix dans la nuit », un livre poignant explorant la relation téléphonique entre un écrivain et un enfant victime du Sida. Maupin est, selon moi, un des symboles du mouvement de libération homosexuelle.

Posté par Fred Lefaune à 07:25 - - Permalien [#]
Tags :
08 mai 2012

Peinture : Tom of Finland

Naissance en 1920 du dessinateur et peintre finlandais Touko Laaksonen, plus connu sous le nom de Tom of Finland. Son œuvre érotique a profondément marqué l’imaginaire gay aussi bien en Europe qu’aux USA en affichant des archétypes hypermasculins qui alimentèrent les fantasmes de bien des hommes. Tom est décédé le 7 novembre 1991 et laisse derrière lui une œuvre considérable et une fondation qui œuvre pour la promotion de l’art homo-érotique.

Posté par Fred Lefaune à 07:25 - - Permalien [#]
Tags :
04 mai 2012

Jour de deuil

Ihsane est mort. Assassiné. Le meurtre est homophobe, annonce-t-on dans divers médias. Il a eu lieu dans la région de Liège, ville pourtant bien connue pour ses bars gays et une vie arc-en-ciel florissante. Dans mon pays. Celui où les gays se marient, où les lesbiennes adoptent des enfants, où des églises chrétiennes bénissent des unions homosexuelles. Ce pays où mon compagnon et moi allons ensemble aux dîners de personnel organisés par nos employeurs respectifs. J'étais fier de ce pays où l'arc-en-ciel semble déranger si peu. C'est étrange. Avais-je oublié que moi-même je reçus une raclée pour avoir embrassé un autre homme ? Avais-je oublié que mon propre père refuse d'entrer chez moi et aurait préféré un fils en prison plutôt qu'un fils pédé ? Croyais-je vraiment que mon pays est à l'abri de l'homophobie ? Ne nous leurrons pas. La tolérance dont nous bénéficions en Belgique est, chez beaucoup, une tolérance de facade. Il n'empêche que derrière les portes closes, on continue de se moquer, d'insulter, d'agresser. Au fait, vous en voyez beaucoup, vous, des hommes qui se promènent, main dans la main, en Belgique ? Moi pas ! Pourquoi ? Pudeur ou prudence ? L'homophobie n'a pas disparu de mon pays. Elle est toujours là. Et aujourd'hui, elle a tué.

 

Posté par Fred Lefaune à 07:45 - Permalien [#]