Naissance en 1944 d’Armistead Maupin, auteur de la série culte « les chroniques de San Francisco » dont le dernier tome paru (le huitième) se nomme « Mary Ann en automne ». Je me souviens que quand je vis le titre du tome précédent « Michael Tolliver est vivant », j’en eus les larmes aux yeux comme s’il s’était agi d’un vieil ami disparu que l’on aurait cru mort. N’oublions pas non plus « une voix dans la nuit », un livre poignant explorant la relation téléphonique entre un écrivain et un enfant victime du Sida. Maupin est, selon moi, un des symboles du mouvement de libération homosexuelle.