Naissance en 1868 de Magnus Hirschfeld. Il milita, en tant que neurologue, contre les discriminations dont les homosexuels faisaient déjà l’objet au XIXème siècle. Bien qu’il n’osa jamais révéler son homosexualité, il est un des fondateurs du comité scientifique humanitaire, un mouvement pionnier dans la lutte pour l’égalité des droits. Pour Hirschfeld, l’homosexualité était innée. Il prétendait que les homosexuels, transgenres et transexuels appartenaient à un stade intermédiaire entre deux extrêmes hétérosexuels, homme et femme. Il lutta pour l’abrogation du paragraphe 175 en Allemagne en lui opposant des arguments scientifiques. Il décéda à Nice, en 1935, le jour de son anniversaire.